LE YOGA VINYASA, UNE ACTIVITÉ ADAPTÉE AUX PERSONNES AVEC UNE SOUPLESSE LIMITÉE

“Je ne peux pas faire du yoga, je ne suis pas souple”, une phrase bien trop souvent lorsque l’on demande à quelqu’un pourquoi il n’essaie pas le yoga. Entendue encore et toujours, cette phrase est pourtant une croyance. Une croyance qui continue de perdurer notamment par l’influence des réseaux sociaux qui aiment à montrer des postures avancées où la souplesse est maître. Pour autant, la souplesse n’est pas un pré-requis pour se lancer dans le yoga est en découvrir tous les bénéfices. 


LA SOUPLESSE, UN FACTEUR À NE PAS NÉGLIGER MAIS PAS UN PRÉ-REQUIS

Manquer de souplesse, ou de mobilité, est un fait pour beaucoup de personnes. Que ce soit par leurs habitudes quotidiennes, leur travail ou leur pratique sportive, chaque personne dispose d’une souplesse et d’une mobilité qui lui est propre. 

L’importance de la souplesse pour notre santé

L’important est de comprendre que la souplesse et la mobilité de notre corps et de nos articulations sont des facteurs qui s’aggravent avec le temps et qui peuvent générer par la suite des problèmes de santé ou des blessures. Notamment dans le cadre d’une pratique sportive intense ou d’un travail qui demande pour d’effort physique, il est encore plus important d’en prendre soin et de travailler sa souplesse et sa mobilité tout en connaissant ses limites.

Quand on parle d’être souple, on ne parle pas forcément de réaliser un grand écart. Tout le monde n’est pas fait pour faire le grand écart, et pour beaucoup, cette posture ne pourra jamais être atteinte pour des raisons physiologiques. On parle d’être se mouvoir sans contrainte, être capable de bouger sans douleur.

Comprendre son corps et ses besoins

Il est essentiel de pouvoir comprendre où se situent les besoins de son corps pour lui permettre de bouger librement et de vieillir dans de bonnes conditions. La souplesse est un élément à travailler pour chacun d’entre nous : 15 minutes par jour, par exemple au réveil, sont déjà très bénéfiques à notre corps.

Si on veut aller plus loin, on peut se diriger sur un cours de yoga. Dans le cadre du yoga vinyasa, il mélangera des postures demandant de la force et / ou de la souplesse, c’est une certitude. Certains auront d’ailleurs des facilités dans l’un ou dans l’autre, ou dans aucun des deux, mais bonne nouvelle, le cours est quand même fait pour vous. Puisque l’une des forces du yoga réside dans ses capacités d’adaptation.


UN YOGA ET DES POSTURES QUI S’ADAPTENT

Le yoga vinyasa, et toutes les formes de yoga, ne nécessite pas un niveau de souplesse minimum pour être pratiqué. Que l’on soit souple comme une ballerine ou raide comme un bâton, le yoga s’adapte à vous. 

Des postures qui s’adaptent à vous

L’enchaînement de postures proposées peut contenir des postures nécessitant une grande souplesse, toutefois, atteindre la posture finale n’est pas une finalité. Il y aura toujours une option adaptée à votre souple. Exemple avec la photo ci-dessus dans la posture de la demi-flexion (ardha hanumasana en sanskrit) : ici l’option les mains sont placées sur les genoux pour garder le dos droit et les jambes tendues. Une personne plus souple pourrait se permettre d’avoir les doigts au sol, tant que le dos reste parfaitement droit.

Du matériel pour faciliter votre pratique et optimiser les bienfaits

Pour l’adaptation des postures, il est conseillé d’avoir un peu de matériel pour s’assurer cette accessibilité : briques et sangles seront vos amis. Ne pas négliger également la qualité du tapis, pour cela se tourner sur des tapis confortables est une bonne option. La marque Yogamatata propose une belle collection de tapis confortables et écologiques, de briques et de sangles.


Un tapis confortable pour pouvoir pratiquer dans de bonnes conditions.

Deux briques pour rapprocher le sol de ses mains et faciliter l’accès à certaines postures.

Une sangle pour pouvoir faciliter ou intensifier un mouvement demandant de la mobilité.


La souplesse, n’est pas un pré-requis, et j’en suis la preuve. La souplesse s’acquiert avec la pratique, c’est une résultante de la pratique et de la régularité. Alors si vous n’êtes pas souple et que vous ressentez le besoin de travailler votre souplesse et votre mobilité tout en restant actif, le yoga vinyasa est une très bonne option.

Share:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PLUS DE LECTURE